Visionnez ou revisionnez le JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 26 novembre, présenté par Flavien Pianu.

 

Pour ce nouveau JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, Flavien Pianu reviendra tout d’abord, avec Philippe Gleyse, consultant rugby à France Bleu et starter à la Fédération Régionale, sur la tragique disparition de l’ancien joueur de rugby Christophe Dominici, ex-ailier du XV de France et grand passionné de courses de chevaux, qui a eu la joie de gagner en tant que propriétaire en 2018, avec Girl Eleven, sur l’hippodrome de Montauban.

Retour ensuite sur les principaux temps forts de la semaine écoulée, notamment la 10ème victoire de Guillaume Macaire dans le Grand Steeple-Chase de Bordeaux (L.), les deux réunions de la Cépière, à Toulouse, ou encore sur celle du 22 novembre dernier, à Agen.

Au sommaire également, l’épisode 2 de la nouvelle série « Ils ont marqué l’année 2020 » avec comme invité cette semaine, l’entraîneur-driver Cédric Terry, avant de clore ce journal avec Jean Brouqueyre, Président de la Société des Courses de Pau, dont l’interview sera également diffusé dans le prochain Mag de la Fédé.

Pour voir ou revoir les autres éditions du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, diffusé chaque jeudi soir à 20h, ainsi que l’épisode n°1 du Mag de la Fédé, rendez-vous sur le site internet suivant: FCSO.TV.

 

 

 

Visionnez ou revisionnez le JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 19 novembre, présenté par Flavien Pianu.

 

 

Au sommaire du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 19 novembre 2020, Flavien Pianu revient avec vous sur le fabuleux week-end de l’entraîneur royannais François Nicolle, qui a eu la joie de remporter son premier Gr.1 de la saison par le truchement de Moises Has, brillant vainqueur du Prix Renaud du Vivier, sous la selle d’un Steven Colas en retour de grâce.

Retour également sur sur les principaux temps forts des réunions de Bordeaux, Agen et de Marches, avant d’aborder avec vous les chevaux qui ont « fait un truc » cette semaine et qui seront à suivre dès leur prochaine sortie.

Un peu plus tard dans l’émission, vous aurez l’opportunité de découvrir en avant-première une nouvelle rubrique intitulée « Ils ont marqué l’année 2020 », avec un premier focus sur l’entraîneur testerin Maurizio Guarnieri, auteur d’un second semestre 2020 de toute beauté.

Dans l’agenda de la semaine, focus sur les partants de l’entraîneur au trot Gaël Metzler, présent samedi soir à Toulouse, avant de terminer l’émission en compagnie d’Elsa Marty, directrice technique de l’hippodrome de Bordeaux-Le-Bouscat, avec qui nous aborderons la belle réunion de ce dimanche 22 novembre.

Pour voir ou revoir les autres éditions du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, diffusé chaque jeudi soir à 20h, ainsi que l’épisode n°1 du Mag de la Fédé, rendez-vous sur le site internet suivant: FCSO.TV.

 

Visionnez ou revisionnez le JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 12 novembre, présenté par Flavien Pianu.

 

 

Au menu de ce JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest du jeudi 12 novembre 2020, Flavien Pianu parlera avec vous de la magnifique victoire de Genmoss, dans le Grand National des Anglo-Arabes à 12.5% de ce mercredi 11 novembre, à  Toulouse. Retour sur la quinzième victoire en quinze sorties de la reine des Anglo-Arabes, qui va désormais rejoindre le Haras du Bosquet de Véronique Laborde et Bruno Thierry, où elle est née, afin d’y entamer une nouvelle carrière de poulinière.

Les autres temps forts de cette réunion toulousaine seront également abordés avant de revenir avec le jeune jockey Thomas Coutant, 23 ans, sur sa première victoire de Gr.1 à Auteuil, dans le Prix Cambacérès, avec Thélème, pensionnaire de son patron, Arnaud Chaillé-Chaillé, installé à Royan.

Le quinté au trot du 10 novembre dernier à Bordeaux sera également à l’ordre du jour, ainsi que les prochaines réunions de courses de Beaumont-de-Lomagne, Auch et Mont-de-Marsan.
Enfin, découvrez à la fin de ce JT et en avant-première,  le nouveau magazine des courses intitulé « Le Mag ».

Pour voir ou revoir les autres éditions du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, diffusé chaque jeudi soir à 20h, rendez-vous sur le site internet suivant: FCSO.TV.

Chers adhérentes et adhérents,

Compte tenu des circonstances particulières liées à la crise sanitaire, le délai de retour de vos participations au Tirage au sort du mois de novembre est repoussé au mardi 17 novembre à 12h00 (date de réception à la Fédération des Éleveurs du Galop à Boulogne) .

Si vous le souhaitez, vous pouvez retourner votre formulaire de participation par email info@federationdeseleveursdugalop.fr ou muriel.montauban@fegalop.com et vous acquitter du montant de participation en réglant en ligne depuis notre site internet (page d’accueil, milieu de page, rectangle bleu, bouton rouge).

Les documents de participation y sont également disponibles.

Ne perdez plus de temps pour participer !!

Nous vous rappelons que le tirage au sort est réservé aux adhérents à jour de cotisation en 2020.

Pour mémoire, le bureau de la fédération de Deauville sera fermé pendant les prochaines ventes d’Arqana.

Bien cordialement,

La Fédération des Éleveurs du Galop.

#prenezsoindevous #solidarité-filière #vivelelevagefrancais #breedinfrance

Acquis cet été par Charley Lauffer, le bien connu War Command fera la monte en 2021 au Haras de Gelos. Parmi les meilleurs fils européens de War Front, il a été un grand 2 ans, gagnant des Coventry Stakes à Royal Ascot et des Dewhurst Stakes (Gr.1) à Newmarket. Sa production, qui s’affirme peu à peu, s’illustre à 2 ans, ce qui devrait ravir le Sud-Ouest.

Le champion War Command arrive au haras de Gélos 

 

C’est une vraie tête d’affiche qui fera la monte au Haras de Gelos chez Catherine de Lartigue en 2021 ! Nous avions appris en début d’été que War Command, un des meilleurs 2 ans de sa génération, avait été acquis par Charley Lauffer, propriétaire et éleveuse du Sud-Ouest, qui souhaitait le placer dans cette région. Voilà qu’un haras a été trouvé, et Gelos accueillera dès l’an prochain l’un des meilleurs fils européens du top étalon américain War Front, qui n’a que très peu de représentants au Haras sur le vieux continent. Il a en a désormais deux en France, avec Whitecliffsofdover et notre fameux War Command.

 

 

War Command en piste sous la casaque Allen 

 

Elevé aux Etats-Unis par son propriétaire Joseph Allen, la fameuse casaque verte à damier blanc, War Command est le fils d’une gagnante des EP Taylor Stakes, un Gr.1 désormais, qui était Gr.2 à l’époque. Envoyé chez Aidan O’Brien, War Command a débuté en juin de ses 2 ans par une victoire sur 1400m à Leopardstown. Seulement 11 jours après, il brillait à Royal Ascot dans les très importantes Coventry Stakes, explosant ses adversaires de 6 longueurs, et obtenant un rating de 115. Il a amélioré cette valeur au cours de sa saison, prenant la 3e place des Phoenix Stakes (Gr.1). Revenu sur 1400m, il a enlevé les Futurity Stakes (Gr.2) au Curragh, avant de conclure sa saison en apothéose dans les Dewhurst Stakes (Gr.1), le championnat des 2 ans Outre-Manche, battant de deux longueurs Cable Bay, qui est lui-même devenu un bon étalon.

 

War breeze, gagnant du Derby Chilien sous l’oeil des caméras de France Sire en 2020 ! 

 

Facile à croiser, avec beaucoup de sang américain, et totalement dépourvu de toutes les lignées « classiques » françaises, War Command sera très facile à croiser pour les éleveurs du Sud-Ouest. Il a débuté en 2015 à Coolmore Stud en Irlande, faisant le shuttle dans l’hémisphère Sud au Chili, où il a donné War Breeze, gagnant du Derby local, devant nos caméras s’il vous plaît ! En Europe, il a sorti plusieurs gagnants de listeds dont Victory Command et Isaan Queen. Très versatile, sa production peut aussi bien s’illustrer dans le registre de la vitesse et de la précocité, que sur les distances intermédiaires, la preuve avec Dick Whittington. Entraîné en France par Yann Barberot, ce poulain s’est placé de groupe et de listed sur 2400m, avant d’être acquis 270 000 € par Emmanuel De Seroux à la vente de l’Arc. On a vu quelques uns de ses 2 ans laisser de belles promesses pour la saison prochaine, comme Blind Buy, entraîné par Andreas Shutz, qui a débuté avec la manière à Longchamp dans le prix de Belleville.

 

Blind Buy apparaît comme un 2 ans prometteur pour War Command (APRH)


Catherine de Lartigue nous a expliqué:  » C’est une belle recrue pour le Sud-Ouest, avec un cheval facile à croiser, qui est gagnant de Gr.1 à 2 ans, et fils d’un top étalon encore peu représenté en France. Le Sud-Ouest a une belle histoire avec les 2 ans, et il est capable d’en produire, comme on l’a vu récemment sur notre sol. War Command est un très beau cheval, avec de l’épaisseur, et je pense que son physique plaira à beaucoup d’éleveurs. Charley Lauffer va le soutenir avec ses poulinières, voir en acheter quelques unes dans le but de les envoyer à War Command. Elle a même acheté des yearlings, dont un qui a été mis à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. » Toisant 1m65, War Command sera proposé en 2021 à 3500 € la saillie, un tarif très attractif pour un gagnant de Gr.1 en Angleterre à 2 ans, qui a beaucoup à offrir en France, et à nos chers éleveurs du Sud-Ouest !

 

Visionnez ou revisionnez le JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 05 novembre, présenté par Flavien Pianu.

 

 

Au menu de ce JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 05 novembre 2020, Flavien Pianu revient avec vous sur la belle victoire de Démocrate dans le Quinté + du vendredi 30 octobre, offrant ainsi une première victoire dans ce genre d’épreuves à son jeune metteur au point du Lot-et-Garonne, Pierrick Le Moel. Retour également sur les principaux temps forts de la semaine, notamment le Grand Steeple-Chase de Compiègne (Gr.2),  remporté par Matfog, pensionnaire de l’entraîneur de royannais Arnaud Chaillé-Chaillé, sous la selle du jeune Thomas Coutant. Seront également évoquées les prochaines réunions de La Rochelle-Châtelaillon, disputées à huis-clos, ainsi que le prochain meeting d’hiver de Pau, en compagnie du Directeur de l’hippodrome palois et de la Société d’Encouragement des Pyrénées-Atlantiques, Jean Brouqueyre.

Pour voir ou revoir les autres éditions du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, diffusé chaque jeudi soir à 20h, rendez-vous sur le site internet suivant: FCSO.TV.

Grand amateur de vitesse et de précocité, l’éleveur batisseur Alain Chopard tient son nouvel étalon au Haras des Faunes dans le Sud-Ouest. Il vient en effet d’acheter Gutaifan, premier fils de Dark Angel a être entré au Haras, et qui a gagné deux Gr.2 à 2 ans, en plus de se placer 2e du Morny de Shalaa. Ses premières générations gagnent à 2 ans, et ont déjà donné Fev Rover, gagnante du Calvados devant Plainchant cette année. 

Gutaifan arrive au Haras des Faunes

 

 » C’est un cheval qui a prouvé qu’il savait faire des 2 ans qui gagnent. Il en a déjà beaucoup. Je cherchais un étalon de ce type, et on m’a proposé Gutaifan. Il s’est mis en évidence cette année avec Fev Rover, qui a tout de même battu Plainchant, l’une de nos meilleures 2 ans françaises. Il me rappelle le profil d’Indian Rocket, que j’avais recruté après quelques années après ses débuts en irlandes dans un haras tourné vers la vitesse. J’avais eu beaucoup de réussite avec lui, espérons qu’il en soit de même avec Gutaifan !« . Créateur et bâtisseur du Haras des FaunesAlain Chopard nous parle en ces termes de sa nouvelle recrue Gutaifan, qui fut le premier fils du génial Dark Angel à rentrer au Haras en 2016, après une carrière riche à 2 ans sur les pistes françaises et anglaises. Après plusieurs saisons à Yeomanstown Stud aux côtés de son phénomène de père, voilà que ce gris à la production précoce et rapide débarque dans le Sud-Ouest, une région adepte du genre, qui saura reconnaître et apprécier ses qualités.

 

Vu en 2020, à L’Irish Stallion Trail, Gutaifan a blanchi, comme son père Dark Angel

 

Entraîné par Richard Hannon, Gutaifan avait été acheté 75 000€ foal, étant un fils de la valeur montante Dark Angel, et un cousin de Maraahel, double lauréat des Hardwicke Stakes (Gr.2) à Royal Ascot. Sous les couleurs d’Al Shaqab Racing, il a fait une grande saison de 2 ans. Gagnant de son maiden puis d’une bonne course à conditions, il a ensuite enchaîné en remportant le prix Robert Papin (Gr.2) à Maisons-Laffitte. Il a ensuite conclu 2e du prix Morny (Gr.1), devancé par le phénomène Shalaa. Loin d’avoir terminé sa saison, il a gagné son deuxième Gr.2 à Doncaster, dans les Flying Childer Stakes, une épreuve remportée par des étalons tels que Green Desert, Sir Prancealot, Zebedee ou encore Ardad, que des vecteurs de vitesse et précocité.

 

Alain Chopard

 

Gutaifan n’a pas échappé à cette règle au Haras. Il a démarré au côtés de son père Dark Angel, qui était devenu une référence européenne, à Yeomanstown Stud. Ayant beaucoup sailli dès ses débuts, il a démarré de belle manière, avec 29 gagnants de 2 ans en 2019, pour leur première année en piste. Cette année, il a obtenu ses gagnants black-types qui lui manquaient, avec Sardinia Sunset, gagnante de listed à Salisbury en juillet, et surtout Fev Rover. La pensionnaire de Richard Fahey a enchaîné une listed puis le prix du Calvados (Gr.2) sur 1400m à Deauville, en battant le phénomène Plainchant, l’une de nos meilleures 2 ans françaises. Fev Rover a confirmé en terminant 4e du prix Marcel Boussac (Gr.1), après avoir connu tous les malheurs du monde dans la ligne droite. En France, Mathieu Palussière a aussi entraîné Fan Club Rules, gagnante en mai de ses 2 ans, puis trois fois 4e au niveau groupe en France et en Angleterre. Bref, Gutaifan sait transmettre ses qualités, de la vitesse et de la précocité, des critères qui font la loi sur le marché à l’heure actuelle.

 

Grand adepte de ce crédo, célèbre producteur de 2 ans, Alain Chopard voit bien évidemment une opportunité avec Gutaifan, qui correspond parfaitement au Sud-Ouest, connu pour son amour de la précocité. Gutaifan a connu une vive concurrence sur ce marché Outre-Manche, qui sera moins forte en France. Il est encore populaire aux ventes, la preuve en est avec les yearlings d’octobre ARQANA. Une de ses filles a été acheté 65 000 € par Mandore, pour être entraînée en France par Fabrice Chappet. Gutaifan verra son tarif revu à 3500 €, et vous attend au Haras des Faunes.

 

Fev Rover (à gauche), gagnante du Calvados devant l’excellente Plainchant (APRH)

Selon les mesures décidées par le gouvernement pour autoriser les déplacements, il faut distinguer deux cas de figure :

– Soit la personne est salariée d’une entité (écurie d’entraînement, société de courses, fédération régionale ou GIE,
fédération nationale, ….) et elle doit demander à son employeur un justificatif de déplacement professionnel (pièce jointe) valable pour
toute la durée du confinement. Comme indiqué en bas de page sur le formulaire, il n’est dès lors pas nécessaire, pour ces déplacements
professionnels, de se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire.

– Soit la personne n’est pas salariée (parce qu’elle est son propre employeur ou parce qu’elle est bénévole : président de
société, commissaire, … ou a un statut spécifique : amateur participant à une course, …) et elle doit alors remplir, pour chaque
déplacement, l’attestation de déplacement dérogatoire jointe en cochant la première option – attestation à refaire chaque jour…

Sur cette attestation de déplacement dérogatoire, il est précisé en bas de page que la personne doit « se munir s’il y a lieu, lors de ses déplacements hors de son domicile, d’un document lui permettant de justifier que le déplacement considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions ».

C’est la raison pour laquelle nous proposons en complément une déclaration de déplacement pour les acteurs des courses, qui regroupe
volontairement plusieurs catégories incluant des salariés, mais vise particulièrement les socioprofessionnels non salariés, les amateurs, les bénévoles et les commissaires…

Ce document n’a en soi pas de valeur légale mais en accord avec le Service Central des Courses et Jeux, se veut un justificatif interne à l’Institution pour argumenter du bien-fondé du déplacement.

Il est à remplir par la personne concernée et a une durée de validité couvrant le confinement.

Nous verrons au fur et à mesure des contrôles effectués par les autorités s’il y a lieu de le modifier / préciser.

Merci de diffuser ces informations dès maintenant à l’ensemble des sociétés de courses de votre fédération, à vos élus et à vos
collaborateurs.

Les sociétés mères vont assurer la diffusion auprès des associations socioprofessionnelles.
L’information est également transmise aux autorités de tutelle.

Nous restons à votre disposition pour toute précision, merci de nous faire remonter les informations du terrain si difficultés rencontrées lors d’un contrôle.

Visionnez ou revisionnez le JT  de la Fédération des Courses du Sud-Ouest de ce jeudi 29 octobre, présenté par Flavien Pianu.

 

Au sommaire de ce jeudi 29 octobre 2020 dans le JT  de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, Flavien Pianu revient tout d’abord avec vous sur l’exploit réalisé par la reine des Anglo-Arabes, Genmoss, la championne du Haras du Bosquet, Pierre Pilarski et Didier Guillemin, ayant réalisé l’exploit de remporter une quatorzième victoire consécutive, pour autant de sorties, à l’occasion du Prix Jean Laborde, sur l’hippodrome de Tarbes-Laloubère.  Un succès sur lequel est revenu son entraîneur, Didier Guillemin, contacté par téléphone.

Au menu également, les autres temps forts de ce dimanche 25 octobre, à Tarbes, à l’occasion de la Grande Journée des Ministères, mais aussi un focus sur les autres courses du week-end, à Toulouse et Agen pour le galop, et à Beaumont-de-Lomagne pour le trot, avant de dresser avec Bertrand Rivière, Président de la Société des Courses de La Rochelle – Châtelaillon, le bilan de la saison écoulée sur ledit hippodrome, dans ce contexte si particulier attenant à la crise sanitaire actuelle.

Pour voir ou revoir les autres éditions du JT de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, diffusé chaque jeudi soir à 20h, rendez-vous sur le site internet suivant: FCSO.TV.

Lancé il y a tout juste un mois par Flavien Pianu, le nouveau JT des Courses du Sud-Ouest traîte chaque jeudi soir, à 20h, sur le site internet de la Fédération des Courses du Sud-Ouest, de l’actualité hippique du grand quart Sud-Ouest, avec des interviews des profesionnels, des rubriques spéciales pour les parieurs et les grands rendez-vous de la semaine à ne pas manquer. À découvrir ci-dessous ! ECSSO.FR

 

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE JT DES COURSES DU SUD-OUEST DU 22/10/2020

 

« Bonjour, et bienvenue dans votre nouveau rendez-vous info: le Journal de la Fédération des Courses du Sud-Ouest« . Tels ont été les premiers mots employés par Flavien Pianu, créateur et présentateur de cette nouvelle émission spécialement dédiée à l’actualité des courses hippiques du Sud-Ouest, diffusée sous la forme d’un journal télévisé chaque jeudi soir, à 20h, sur le site internet suivant: FCSO.TV.

Une émission de 15 minutes environ qui retrace tout d’abord l’actualité « brûlante » de la semaine, avant d’effectuer un retour sur les sept jours écoulés, afin d’évoquer avec vous les belles impressions laissées par les chevaux élevés et/ou entraînés dans le Sud-Ouest, ayant réalisé de bonnes performances sur les différents champs de courses de la région ou du côté de Paris, au trot comme au galop. Au programme également, plusieurs interventions et interviews de professionnels -entraîneurs, notamment- mais aussi de rubriques spéciales présentant les différentes courses de la semaine à venir et les chevaux à suivre, afin d’aiguiller les parieurs, indissociables au bon fonctionnement de l’industrie des courses, au moment de valider leurs tickets.

 

Le plateau du JT des Courses du Sud-Ouest, avec son animateur, Flavien Pianu (©fcso.tv)

 

Un événement hebdomadaire, dans le but de rassembler socioprofessionnels, turfistes mais également néophytes, afin d’inciter ces derniers à aller sur les hippodromes du Sud-Ouest afin de découvrir à leur tour la magie des courses hippiques, qui a germé depuis un moment déjà dans l’esprit de Flavien Pianu, ancien journaliste d’Equidia et « The Voice » de nombreux hippodromes du Sud-Ouest, connu pour être également le Secrétaire Général de la Société des Courses du Cantal. Un travail de longue haleine orchestré par ce dernier et toutes ses équipes, qui ont également pu bénéficier de l’appui et du soutien indéfectible de différents acteurs de la régions. Des Sociétés de Courses, bien évidemment, mais également du regretté Jérôme Rambaud, ancien Président du Conseil du Galop du Sud-Ouest et Vice-Président de la Fédération Régionale des Courses du Sud-Ouest, ainsi que de MM. Jean-Jacques Dumas et Gérard Cazeneuve, respectivement Présidents sortant et entrant de ladite Fédération Régionale des Courses du Sud-Ouest.

 

Gérard Cazeneuve, Président de la Fédération Régionale des Courses du Sud-Ouest et invité de l’émission d’hier

 

Gérard Cazeneuve était d’ailleurs l’un des invités, avec l’entraîneur de trot Gaël Metzler, de l’émission d’hier, qui revenait également sur la magnifique victoire de Bertrand Lestrade en selle sur Docteur de Ballon dans le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.1), les succès de Groupes à Auteuil de Theleme et Fantastic Sivola, deux pensionnaires de l’entraîneur royannais Arnaud Chaillé-Chaillé, et les résumés des belles courses de la semaine, à Toulouse, Castéra-Verduzan ou encore Agen-Le Passage. Pour voir ou revoir les différents JT des Courses du Sud-Ouest parus depuis le mois de septembre, CLIQUEZ ICI.